La naissance D'AKSEL

 Jacques, Jean-Marc et Deanis

L’association AKSEL (Association KYUDO du Sud Est Lyonnais) existe officiellement depuis le 23 novembre 2005 (date de la déclaration en sous-préfecture de La Tour du Pin). Ses fondateurs, Jacques Laurent, Denis Beaujon et Jean-Marc Lacombe ont débuté ensemble. Il faut remonter dans le milieu des années 80 pour en retrouver la trace. Le Kyudo en France, à cette époque, est une discipline plutôt confidentielle !

C’est le Dojo de ce qui deviendra le Lyon Meishin Kyudojo, fondé par Michel Chavret, qui nous a réunis pour débuter ce long et passionnant  apprentissage. Au tout début, les entraînements avaient lieu dans les locaux du Centre Lyonnais des Arts Martiaux à Vaise, où nous étions chaleureusement accueillis par Bernard Monneret et son équipe. Peu après un sensei Japonais, Sato Kaori, Kyoshi 6ème Dan viendra enseigner en France dans notre Dojo ! Autant dire qu’à l’époque nous n’avions pas totalement conscience de la chance extraordinaire pour nous de pouvoir bénéficier en direct, d’un enseignement aussi proche de la tradition japonaise ! Ces quelques années ont impulsé en nous une énergie incroyable qui, encore aujourd’hui, nous permet de continuer sur cette voie exigeante qu’est le Kyudo.

Mais le Kyudo ne serait rien sans la transmission. Tout naturellement, quelques années plus tard, AKSEL naissait pour nous permettre de continuer à transmettre, enseigner tout ce qui nous avait été donné avec tellement de patiente et de bienveillance de la part de nos enseignants, nos senseis.

Les débuts furent plutôt frileux même si notre courage est toujours resté intact. Ouvrir un nouveau Dojo est une aventure qu’il faut tenter avec conviction. C’est le sens du partage et de la transmission qui nous ont toujours guidés. Notre volonté était de garder intact l’esprit que nous avions connu durant nos années de pratique au Lyon Meishin Kyudojo. Et il faut ici remercier Sato sensei mais aussi Michel Chavret et Christine Ondel qui ont largement contribué au développement du Kyudo en France et qui continuent d’œuvrer au sein de notre Dojo d’origine.

Aujourd’hui AKSEL est dans la moyenne des dojos en France en termes d’effectif. Nous pratiquons sur deux sites aux abords de Lyon. Un à Communay et l’autre à Four.

Denis Beaujon